EGFR et carcinome spinocellulaire

Dans quelle mesure l’expression de l’EGFR (Epidermal growth factor receptor) est-elle susceptible d’identifier les carcinomes spinocellulaires de mauvais pronostic et d’orienter la stratégie thérapeutique?

L’intérêt de l’EGFR comme marqueur pronostique dans le carcinome...

Vous souhaitez continuer à lire cet article ?

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux professionnels de la santé.

Si vous êtes un professionnel de la santé vous devez vous connecter ou vous inscrire gratuitement sur notre site pour accéder à la totalité de notre contenu.
Si vous êtes un patient interessé par des informations médicales validées, consultez notre site grand public www.vivasante.be.
Si vous êtes journaliste ou si vous souhaitez nous informer écrivez-nous à redaction@rmnet.be.